Thérapie et régénération et leurs possibilités pour le cheval, le cavalier et le chien

Felix Bühler Outdoor-Walker Ceramic Rehab, 0 g
Couverture de marcheur d’extérieur Felix Bühler Ceramic Rehab, 0 g

Un exercice physique suffisant est indispensable au bien-être général et à la santé du corps et de l’esprit des hommes et des animaux. Mais le risque de blessure augmente avec l’exercice. Cela commence par les déchirures les plus fines des fibres musculaires, qui se manifestent par des courbatures, et s’étend aux entorses, aux foulures et aux lésions des tendons. Mais que faire en cas de blessure d’un homme, d’un cheval ou d’un chien ? Et comment régénérer et traiter la blessure?

Que sont la thérapie et la régénération?

On parle souvent de la thérapie et de la régénération en même temps, parce que les deux sont plus ou moins indissociables. La thérapie et la régénération vont de pair pour rétablir l’équilibre naturel d’un organisme.

La thérapie décrit un traitement visant à influer positivement sur les maladies et les blessures. Une thérapie est toujours précédée d’un diagnostic afin d’adapter la méthode de traitement au problème et à ses symptômes. La cause de la thérapie est généralement une maladie ou une blessure de quelque nature que ce soit.

La régénération implique le renouvellement ou la restauration naturelle de tissus blessés ou morts. Si le corps a été précédemment exposé à un effort intensif, il a un besoin accru de récupération, également appelée régénération. Si le corps fatigué n’est pas autorisé à récupérer, le risque de blessure augmente.

Une thérapie adaptée permet d’améliorer la régénération. Il existe une grande variété d’options thérapeutiques.

Quand faut-il prendre des mesures thérapeutiques?

Pour les chevaux et les chiens comme pour les humains, un exercice suffisant et régulier est essentiel pour un organisme sain. Les chiens et les chevaux en particulier sont des animaux qui, par nature, ont besoin de beaucoup d’exercice au grand air. Malheureusement, ce besoin ne peut pas toujours être suffisamment satisfait, ce pourquoi le corps n’est pas préparé aux mouvements brusques, ce qui entraîne des sollicitations trop intenses, des dommages et des blessures.

D’autres raisons expliquent un besoin accru de récupération ou de thérapie:

  • blessures liées au sport et à l’entraînement
  • échauffement ou refroidissement insuffisant et déchirures des fibres musculaires associées
  • blessures accidentelles (macrotraumatismes), par exemple chute de cheval, torsion de la cheville
  • stress interne et externe
  • prédisposition à certains types d’entorses (par exemple dans la zone de l’articulation sacro-iliaque)
  • problèmes dus à un effort unilatéral, par exemple chez les chiens en raison de l’agility ou du frisbee
  • maladies articulaires chroniques, arthrose, arthrite
  • lésions des tendons et des ligaments
  • ecchymoses, entorses, foulures
  • hernie discale, qui peut survenir chez l’homme, le chien et le cheval.

Quelles sont les mesures thérapeutiques?

L’éventail des options thérapeutiques est au moins aussi large que les diagnostics et les raisons pour lesquelles une thérapie est nécessaire. Dans ce chapitre, nous souhaitons vous présenter des mesures thérapeutiques qui peuvent être un soutien utile pour vous en tant que cavalier, pour votre cheval et pour votre chien sur le chemin de la régénération.

Par souci de simplicité, les explications suivantes des mesures thérapeutiques individuelles se concentrent sur le cheval. Cependant, les possibilités de thérapie sont transférables au cavalier et au chien. La manière dont les thérapies sont explicitement mises en oeuvre est expliquée dans le guide Mesures thérapeutiques pour les cavaliers, les chevaux et les chiens.

Thérapie par la chaleur et par infrarouges pour les chevaux

La thérapie par la chaleur et par infrarouges est une forme de thermothérapie. Ici, le corps est exposé à une chaleur qui pénètre dans les structures profondes des tissus et y améliore la circulation sanguine. Cela stimule le métabolisme, le transport de l’oxygène et l’élimination des toxines et des substances nocives.

En cas de blessure ou de tension, l’apport sanguin vers les structures concernées est faible, ce qui ralentit le transport des nutriments et donc le processus de guérison. La thérapie par la chaleur et par infrarouges est donc idéale pour la régénération des structures du tissu conjonctif, les blessures des ligaments, des tendons, des fascias et des muscles. La chaleur est également utile pour les maladies chroniques telles que l’arthrose, les signes d’usure, les maladies respiratoires et les inflammations chroniques des articulations.

Attention!

La thermothérapie est fortement déconseillée en cas d’inflammation aiguë, d’infection, de fractures osseuses et de tumeurs. L’augmentation de la circulation sanguine due à la chaleur favorise la propagation des germes, ce qui augmente encore la propagation de l’inflammation. Les cas aigus doivent être traités par le froid et non par la chaleur.

Mais la chaleur peut aussi être utilisée pour la vitalisation pendant l’entraînement. Après une activité sportive ou un stress physique, les structures peuvent être stimulées par la chaleur pour récupérer plus rapidement.

Pour la thérapie par la chaleur ou par infrarouges, différents supports de chaleur peuvent être utilisés dans le traitement :

  • rouleaux chauds
  • argile
  • lampe à chaleur
  • coussins ou batterie chauffants
  • tapis chauffants à infrarouge
  • lumière à infrarouge (chaleur à travers la lumière, ex : solarium)
  • des particules de céramique fondues incorporées dans une matière en fibre synthétique qui absorbent et réfléchissent la chaleur corporelle au niveau infrarouge. Le corps sera réchauffé de cette manière.
Les produits de la gamme Felix Bühler Ceramic Rehab contiennent des particules de céramique fondues.

Les articles contenant des fibres céramiques sont très populaires dans le traitement des tensions musculaires ainsi que des lésions des tendons et des ligaments. Il existe désormais toute une gamme de produits en céramique qui favorisent l’effet chauffant. Nous présentons certains de ces produits avec céramique pour chevaux dans nos conseils sur les guêtres et les couvertures thérapeutiques.

Thérapie par le froid pour les chevaux

La thérapie par le froid ou cryothérapie fait également partie de la thermothérapie, qui consiste à traiter les structures lésées par le froid. Au moment du traitement, la circulation sanguine est ralentie car les vaisseaux se contractent et le flux sanguin est freiné. Pour cette raison, le froid est un bon traitement de l’inflammation aiguë:

La propagation des germes inflammatoires est ralentie, le stockage des liquides et donc la formation d’oedèmes (douloureux) sont évités. En outre, le froid engourdit, ce qui réduit la sensation de douleur. Au moins 10 minutes sont nécessaires pour refroidir la zone.

Quand le froid est retiré après le traitement, on observe une augmentation rapide du flux sanguin et un gonflement de la zone enflammée.

Dans certains cas, la thérapie par le froid peut également être utilisée pour les tensions et les crampes, car la basse température modifie le tonus musculaire et prolonge la phase de relâchement des muscles lorsqu’ils y sont exposés pendant 15 à 20 minutes.

Après l’entraînement, les courbatures et les douleurs musculaires peuvent être réduites en refroidissant les muscles avec de l’eau froide immédiatement après l’exercice. Pour les humains, un bain d’eau froide convient, pour les chevaux, où les jambes sont particulièrement sollicitées, des guêtres rafraîchissantes sont avantageuses. Pour les chiens il existe des manteaux rafraîchissants. Pour en savoir plus, consultez nos conseil sur les produits thérapeutiques pour chiens.

L’utilisation du froid est recommandée pour les problèmes suivants:

  • modifications cutanées superficielles
  • blessures, ecchymoses, foulures
  • déchirures de fibres musculaires
  • oedèmes
  • fractures osseuses
  • maladies inflammatoires du système musculo-squelettique
  • rhumatisme
  • fourbures et inflammation de l’os naviculaire
  • urticaire
  • lésions des tendons, telles que les lésions du paturon.

Il y a différentes possibilités pour la thérapie par le froid:

  • jet d’eau froid, bain froid, poche de glace
  • compresses froides ou glacées
  • granules de glace
  • pack de gel
  • chambre froide (de -70 à -120°C)
  • bain glacé (1 – 12 °C)

Quels sont les effets de la magnétothérapie sur le cheval?

La magnétothérapie fait partie des méthodes de traitement médical alternatives et est actuellement en plein essor. Cette forme de thérapie consiste à exposer le corps à des impulsions électromagnétiques. La circulation entre les cellules du corps se fait grâce à des charges et décharges électriques. Si le corps est soumis à du stress ou doit faire face à des blessures et des inflammations, la microcirculation est déséquilibrée. Pour se régénérer, les cellules doivent travailler plus que d’habitude et les impulsions électromagnétiques propres au corps ne suffisent plus.

Pferd mit pulsierenden Magnetfeld-Gamaschen
Cheval avec des guêtres à champ magnétique pulsé

Un champ magnétique appliqué de l’extérieur soutient les cellules dans leur travail de transport de l’oxygène et des nutriments et d’élimination des déchets tels que le dioxyde de carbone et l’urée. Outre la microcirculation, le champ magnétique favorise la circulation sanguine car les aimants réagissent avec le fer contenu dans les globules rouges.

Il existe deux types de champs magnétiques : un champ statique et un champ pulsé. Alors que dans la variante statique, des aimants (permanents) sont placés directement sur les parties du corps concernées, dans la variante pulsatoire, le corps est exposé à un champ magnétique généré par l’électricité à l’aide de bobines, de tubes, de coussins et de tapis magnétiques.

Même si la magnétothérapie est de plus en plus populaire auprès des animaux et des humains, elle reste une méthode de guérison alternative. Les traitements médicaux orthodoxes ne le reconnaissent pas, car il n’existe à ce jour aucune preuve scientifique claire de l’ampleur des effets bénéfiques des champs magnétiques sur l’organisme. En raison de la situation factuelle incertaine, la magnétothérapie doit être considérée comme une thérapie complémentaire à la médecine conventionnelle.

La thérapie magnétique peut être utilisée comme une forme complémentaire de thérapie ou dans le cadre d’un traitement complet pour:

  • favoriser la guérison et la prévention
  • raccourcir les processus de régénération
  • résoudre les troubles circulatoires grâce à une circulation sanguine stimulée
  • accélérer la cicatrisation des plaies en stimulant la circulation lymphatique
  • relâcher les tensions musculaires
  • préparer les muscles, les tendons et les articulations à l’effort
  • prévenir les raideurs
  • soulager les douleurs dues à l’arthrose, aux rhumatismes, aux maux de dos, aux hernies discales et aux tendinites

La magnétothérapie n’est pas seulement possible à utiliser chez un médecin, un orthopédiste ou un physiothérapeute. Il est également possible de les appliquer à la maison ou à l’écurie. Les couvertures magnétiques, les coussins magnétiques et les guêtres magnétiques, entre autres, conviennent à cet effet.

Thérapie par compression pour les membres engorgés des chevaux

La thérapie par compression applique une pression de l’extérieur sur les veines, les comprimant et augmentant ainsi la pression veineuse. Les valves veineuses peuvent s’ouvrir et se fermer plus efficacement et les voies de passage ne sont pas bloquées. Le sang est transporté vers le coeur plus rapidement et sans obstacles et les fluides sont mieux évacués. Par exemple, si du liquide tissulaire s’est accumulé dans les jambes, cela entraîne une tension désagréable et un manque de nutriments importants dans les tissus concernés. Les bas de compression ou les bandages soulagent la douleur et aident à dissoudre l’oedème.

La thérapie par compression est donc appropriée:

  • pour les maladies du système veineux
  • pour la prophylaxie de la thrombose
  • pour soulager la douleur due aux dépôts/oedèmes
  • pour les varices
  • pendant le repos forcé au box, car cette situation réduit la circulation et inhibe le flux sanguin
  • pour les problèmes de tendons
  • après une opération et pour promouvoir la régénération

Afin d’exercer une pression sur les vaisseaux, les bas de compression sont une bonne option. Ils sont disponibles pour les humains et les chevaux sous forme de bandes de compression. Pour les chiens, les bandes de pression sont plus adaptées aux membres, bien que l’on trouve également sur le marché des bandes de compression pour les articulations fragiles.

La compression est plus efficace lorsqu’elle est associée au mouvement: le muscle est alternativement tendu et détendu pendant le mouvement et la circulation sanguine est stimulée. Grâce aux bandes de compression, les veines sont maintenues tendues et leurs valves s’ouvrent et se ferment correctement. Le sang en mouvement peut désormais être transporté dans le corps plus rapidement et plus facilement.

Attention!

Les bandes de compression ne sont utiles que si elles sont bien ajustées. Elles doivent s’adapter comme une seconde peau à la partie du corps correspondante. Veillez à ce qu’elles soient bien ajustées afin de ne pas manquer l’effet thérapeutique.

Physiothérapie pour chevaux

La physiothérapie est une forme de thérapie physique qui fait appel aux mécanismes d’adaptation naturels du corps. L’entraînement spécifique rétablit, améliore ou maintient la capacité du corps à bouger et à fonctionner. Si nécessaire, la gymnastique peut être complétée par des stimuli physiques tels que la chaleur, le froid, la pression, le massage, les radiations et l’électricité. Une combinaison des thérapies déjà décrites peut être utile.

Contrairement à l’ostéopathie, la physiothérapie tend à traiter les symptômes par des exercices actifs, en mobilisant le corps et en soulageant la douleur.

La physiothérapie convient aussi bien aux humains qu’aux chevaux et aux chiens. Elle est également importante dans la régénération des fractures osseuses, des déchirures des ligaments, des tendons et des muscles, des maladies du système nerveux central (paralysie, accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques) et des maladies des organes internes, ainsi que dans la prévention.

Osthéopathie pour chevaux

L’ostéopathie se concentre sur des interventions passives et douces pour mettre en mouvement les pouvoirs d’auto-guérison du corps. Le patient est considéré dans sa globalité, car le corps, l’âme et l’esprit et leurs innombrables structures sont directement et indirectement liés les uns aux autres. Par conséquent, on ne traite pas les symptômes individuels, mais on recherche plutôt les causes.

Si l’équilibre se rompt, des blocages et des douleurs physiques apparaissent. Les blocages externes peuvent affecter l’ensemble des systèmes nerveux, respiratoire, digestif et cardiovasculaire. En ostéopathie, ces blocages sont libérés afin que l’organisme retrouve son équilibre.

Les fascias (tissu conjonctif) revêtent ici une grande importance, car ils relient toutes les structures qui n’ont fonctionnellement rien à voir les unes avec les autres (par exemple, les os et les tendons).

Les fascias transmettent les changements et les problèmes qui apparaîssent à un endroit mais qui proviennent d’une autre zone du corps.

Traiter les chevaux avec des sangsues

De nombreuses inflammations des articulations, des muscles et des tendons s’accompagnent d’une rétention d’eau et l’élimination des substances nocives est ralentie. Au cours d’une désintoxication des déchets stockés, les sangsues peuvent être de véritables super-héros. En effet, ces animaux ressemblant à des vers libèrent une sécrétion salivaire à l’effet unique lorsqu’ils sucent du sang. On a découvert dans leur salive plus de 100 substances qui bloquent les enzymes pro-inflammatoires, ont des effets sur la coagulation du sang, soulagent la douleur, sont antispasmodiques et antibiotiques.

Les sangsues détectent les points chauds de l’inflammation et les mordent relativement rapidement pour commencer leur travail de nettoyage et de désintoxication du sang. Une fois qu’elles ont mangé à leur faim, elles se laissent simplement tomber de leur hôte.

L’avantage de cette méthode thérapeutique est que les organes internes ne sont pas sollicités, ce qui rend la sangsue particulièrement adaptée aux patients âgés.

Elle peut être utilisé chez l’homme, le cheval et le chien pour :

  • les maladies veineuses, par exemple les thromboses
  • les maladies cardiovasculaires
  • les maladies articulaires, par exemple les rhumatismes ou l’arthrose
  • la congestion lymphatique
  • la fourbure
  • les problèmes musculaires (raidissements, douleurs)
  • les abcès, oedèmes, hématomes, phlegmons
  • les maladies du système ligamentaire et tendineux
  • la cicatrisation des plaies

Cette forme de thérapie peut également être utilisée en complément d’un traitement médical conventionnel.