Les 10 meilleurs astuces d’entretien des paddocks pour les propriétaires de chevaux

En général, il est de la responsabilité du propriétaire de l’écurie d’entretenir les pâturages et les paddocks, de manière à ce qu’ils restent productifs à long terme. Suivant certains contrats, une partie de l’entretien des paddocks incombe à la personne qui s’engage, comme par exemple le désherbage.

En tant qu’éleveur et propriétaire de chevaux, mais aussi en tant qu’exploitant d’une petite écurie indépendante, il y a quelques détails auxquels prêter attention pour améliorer la qualité des pâturages. Nous vous donnons ici les 10 meilleures astuces pour l’entretien des paddocks, que tout propriétaire de chevaux peut appliquer sans utiliser de matériels lourds.

Pferd steht auf einer ungepflegten Koppel mit viel Ampfer

1. Ramasser régulièrement les crottins

2. Sonder régulièrement la présence de plantes toxiques et les arracher

3. En automne, retirer les fruits tombés au sol, les glands, les châtaignes et les samares

4. Chercher d’éventuels déchets jetés dans le pré, notamment si celui-ci se situe au bord d’une route ou d’un chemin, et les ramasser

5. Sonder régulièrement la présence d’objets pointus (morceaux de clôture cassés, isolateurs oubliés, etc.) et les retirer

6. Vérifier régulièrement l’état des clôtures et remplacer les fils / rubans abîmés

7. Débroussailler régulièrement, au moins le long de la clôture

8. Vérifier quotidiennement que le courant passe : une méthode simple est de poser brièvement le fil du portail au sol et attendre d’entendre un „clac“. S’il n’y a pas de son, chercher l’origine de l’absence de courant

9. Sécuriser les plans d’eau stagnants, tels que les mares et ètangs : le sol meuble peut être détruit par les sabots des chevaux et les plans d’eau stagnants peuvent abriter des algues bleues-vertes toxiques

10. Vérifier régulièrement la propreté des abreuvoirs